CAC40

ACCOR +0.99%
AIR LIQUI. +0.81%
AIRBUS GR. +2.22%
ARCELORMI. +1.12%
ATOS SE +0.97%
AXA +0.89%
BNP PARIB. 0.00%
BOUYGUES +0.80%
CAP GEMIN. +1.04%
CARREFOUR +1.13%
CREDIT AG. +0.90%
DANONE +1.05%
ENGIE +0.88%
ESSILOR I. +0.57%
HERMES IN. +0.92%
KERING +0.33%
L'OREAL +0.59%
LEGRAND +0.32%
LVMH +2.28%
MICHELIN +1.11%
ORANGE +0.57%
PERNOD RI. +0.80%
PEUGEOT S. +0.08%
PUBLICIS . +2.30%
RENAULT +0.68%
SAFRAN OP. +0.14%
SAINT-GOB. +0.55%
SANOFI +0.69%
SCHNEIDER. +0.39%
SOCIETE G. +0.44%
SODEXO +0.85%
SOLVAY SA +1.56%
STMICROEL. +1.58%
TECHNIPFM. +1.36%
TOTAL +0.56%
UNIBAIL-W. +1.58%
VALEO . -0.36%
VEOLIA EN. +0.72%
VINCI -0.27%
VIVENDI -0.19%
Dernière mise à jour: 16 août 2018 22:45

CAC40

+0.83%
5349,020 pts

Hausses

Baisses

Chiffres clés

Devises

12 juil. 2018 - Tendances dans actions-indices

Accalmie

Bourse03

Au lendemain d'un lourd repli de 1,48 %, le marché parisien s'est bien repris et a passé la quasi-intégralité de la séance en territoire positif. La tendance a été principalement soutenue par une accalmie au niveau des tensions commerciales et diplomatiques.
La Chine n'a pas surenchéri aux menaces américaines d'une hausse des droits de douane de 200 milliards de dollars sur une liste de certains de ses produits. Washington pourrait mettre ces mesures en application le 30 août, ce qui laisse encore du temps aux protagonistes pour trouver un accord.
De son côté, Donald Trump s'est montré moins belliqueux vis-à-vis de ses alliés de l'OTAN lors de la seconde journée du sommet de l'Alliance Atlantique.
Au niveau de la macro-économie, au mois de juin, l'inflation est restée stable en France, alors que les analystes tablaient sur une légère hausse de 0,1 %. En revanche, en Allemagne et aux Etats-Unis, elle a respectivement progressé de 0,1 et 0,2 %, conformément aux attentes. Enfin, au pays de l'Oncle Sam, les nouvelles demandes hebdomadaires d'allocations chômage ont reculé et ne s'élèvent qu'à 214 000 unités, un seuil inédit depuis le mois de mai qui reflète la solidité de l'emploi.
Sur le marché des devises, la monnaie unique a fait preuve de nervosité et, en fin de séance, l'euro se négociait autour de 1,168 dollar.


Code : FR0003500008 | Tags : bourse de paris, cac 40, tensions commerciales, etats-unis, chin, tensions diplomatiques, donald trump, otan, devises, euro, dollar,

Actualités relatives