CAC40

ACCOR -0.47%
AIR LIQUI. -0.19%
AIRBUS GR. -1.45%
ARCELORMI. -0.60%
ATOS SE -2.12%
AXA -0.61%
BNP PARIB. -1.41%
BOUYGUES -0.21%
CAP GEMIN. -1.63%
CARREFOUR -2.00%
CREDIT AG. -1.04%
DANONE -0.37%
DASSAULT . -4.11%
ENGIE +1.02%
ESSILORLU. -0.63%
HERMES IN. -0.96%
KERING -1.70%
L'OREAL -1.30%
LEGRAND -0.46%
LVMH -1.52%
MICHELIN -1.60%
ORANGE -0.38%
PERNOD RI. +0.14%
PEUGEOT S. -0.33%
PUBLICIS . +0.64%
RENAULT -2.49%
SAFRAN OP. -0.37%
SAINT-GOB. -2.41%
SANOFI -0.46%
SCHNEIDER. -2.93%
SOCIETE G. -2.08%
SODEXO -1.12%
STMICROEL. -0.04%
TECHNIPFM. -1.18%
TOTAL +0.33%
UNIBAIL-R. -1.04%
VALEO . -4.15%
VEOLIA EN. -0.46%
VINCI -1.32%
VIVENDI -0.79%
Dernière mise à jour: 16 déc. 2018 14:30

CAC40

-0.88%
4853,700 pts

Hausses

Baisses

Chiffres clés

Devises

23 mai 2018 - Tendances dans actions-indices

Refroidi

bourse statue

En déclarant ne pas être satisfait des récentes négociations commerciales avec la Chine et en évoquant un éventuel report du sommet avec Kim Jong-un, Donald Trump a refroidi les marchés. Les investisseurs ont aussi prudemment surveillé l'évolution de la situation politique en Italie. Dans ce contexte, ils se sont tournés vers les emprunts d'État européens, ce qui s'est traduit par une nette détente des rendements obligataires, excepté ceux de la dette italienne. Pour ajouter un peu de tension, selon une estimation d'IHS Markit, la croissance de l'activité du secteur privé a ralenti ce mois-ci en France, en Allemagne et dans l'ensemble de la zone euro. Une décélération qui a conforté le repli de l'euro à moins de 1,17 dollar en séance, un plus bas depuis six mois. Parallèlement, le raffermissement de la devise américaine a mis la pression sur le prix des matières premières et, conséquemment, sur certains titres : TechnipFMC, Total ou ArcelorMittal. Plus globalement, ce sont les valeurs cycliques qui ont été les plus délaissées. Renault a aussi souffert d'une phrase de son PDG. Carlos Ghosn a indiqué ne pas s'attendre à une fusion du constructeur français et de son partenaire japonais Nissan cette année ou l'an prochain. En revanche, toujours soutenus par des spéculations sur une possible fusion dans le secteur, les opérateurs télécoms ont encore surperformé, Iliad notamment.


Code : EU0009652759 , FR0000120271 , FR0000131906 , FR0003500008 , FR0004035913 , GB00BDSFG982 , LU1598757687 | Tags : bourse de paris, cac 40, donald trump, chine, corée du nord, kim jong-un, italie, taux, dette, activité, zone euro, france, allemagne, euro, dollar, matières premières, technipfmc, total, arcelormittal, renault, carlos ghosn, télécoms, spéculation, fusion, iliad,

Actualités relatives